sam. 13 mars | Espace Culturel An Dour Meur

FEST-NOZ E PLISTIN

CHANTS & DANSES Traditionnels - Après une 1ère édition dantesque et une 2nde qui s'annonçait tout aussi mémorable, nous remettons çà cette année avec les mêmes artistes que ceux prévus en 2020. Et vous, vous serez où?
Les inscriptions sont closes
FEST-NOZ E PLISTIN

Heure et lieu

13 mars à 19:00 – 14 mars à 01:00
Espace Culturel An Dour Meur, Kerilly, 22310 Plestin-les-Grèves, France

À propos de l'événement

BARBA LOUTIG: Les chants de Barba Loutig prennent les chemins de la monodie avec insouciance.

Quadriphoniques en diable, les quatre brigandes donnent de la voix et du coeur, mènent la danse à la

hussarde et n’ont que faire des convenances. Polyphonies, polyrythmies, tambours et tambourins…

la faim de style et d’énergie musicale justifie les moyens ! Issus de traditions populaires de différentes régions de Bretagne, les chants de Barba Loutig sont en breton et en français et mêlent les influences musicales de quatre chanteuses de la péninsule :

Lina Bellard, Loeiza Beauvir, Elsa Corre, Enora De Parscau.

MOD KOZ MIK: À l’origine sonneurs d’accordéon et de bombarde, Clément Dallot, Louri Derrien et Yann-

Ewen L’Haridon, décident de se retrouver dans cette formule cosmiquo-électriquocuivrée! Le trio navigue dans la navette spatiale du groove qui lie la terre au cosmos. Ce voyage intergalactique part d’un ancrage traditionnel tout en mêlant d’autres influences musicales liés aux chocs de météorites, perturbant la traversée du vaisseau.

Clément DALLOT: claviers / Louri DERRIEN: trompette, chant / Yann-Ewen L’HARIDON:

saxophones, chant.

DENEZ TEKNOZ: La trans du Kan-Ha-Diskan en parfaite harmonie avec celle de la Techno! Une formation littéralement explosive réunissant 4 maîtres du genre: Denez (Chant), Youn Kamm (Trompettiste), James Digger (machines) et Antoine Lahay (guitares).

N'DIAZ: Avec Son’Rod, le groupe prolonge son raffinement musical vers de nouvelles contrées sensorielles avec des compositions plus amples ; lumières intenses, sons virevoltants, fougues tribales, énergie urbaine… une bien belle manière de perdre pied !

Partager cet événement